Par ce passage infranchi, La Belle de mai, Marseille, 2005

Sur le cap Caveaux, île Pomègues du Frioul.

Prendre possession (prendre conscience ?) d’une avancée, d’une limite extrême de la ville sur la mer face à la mer, à l’autre rive en face l’autre proche très proche. En même temps que no-mans land bunkerisé
que signifie maintenant cette limite, ce lieu fermé de secrets militaires, terres de rétention. Prendre possession en une performance, un centième de temps, ainsi agiter la forteresse, la ville europe derrière nous, ainsi la mettre en parenthèse, un instant, un moment.

Chistophe Galatry,
photographe, 2005

lien :
http://www.passage-infranchi.org/beldmai.html

Voir dans portfolio "Fragments du dehors"