elles@centrepompidou , musée d’art moderne, Centre Georges Pompidou, 2009-2010

Evelyne Coutas * in elles@centrepompidou,
les immatérielles/ disparitions.

27 mai 2009- 25 mai 2010 Centre Georges Pompidou

Pour la première fois dans le monde, un musée présente ses collections au féminin.
Cette nouvelle présentation des collections du Musée national d’art moderne est
entièrement consacrée aux artistes-femmes de notre temps.
Elle s’appuie sur la première collection européenne d’art moderne et contemporain,
l’une des deux premières au monde. C’est l’occasion pour l’institution
d’affirmer avec force son engagement auprès des artistes femmes, toutes
disciplines confondues, de toutes les nationalités, et de remettre les créatrices
au centre de l’histoire de l’art moderne et contemporain du XXème et du XXIème siècle.

* « Les Immatérielles concluent sur l’une des caractéristiques les plus frappantes de l’art contemporain, à savoir la dématérialisation de l’œuvre d’art.
Le titre est un clin d’œil à l’une des expositions cultes du Centre Pompidou, les immatériaux.

Loin de l’idée reçue selon laquelle le féminin serait du côté du corps, de la figuration, du matériel, et le masculin du côté de la pensée, de l’abstraction, de l’immatériel, la quête d’une sublimation de la matière et une dématérialisation de l’œuvre caractérisent une pratique féminine qui privilégie l’économie de moyens, une réduction radicale du geste. Là où, dans les clichés photographiques, le réel s’est estompé, en architecture les effets de lumière déjouent la matérialité des espaces, et en peinture, la simplicité du faire ou d’infimes variations du même motif permettent d’atteindre un caractère universaliste. »

Extraits du communiqué de presse elles@centrepompidou

liens :
http://www.paris-art.com/photo-art/elles@centrepompidou/abramovic-marina/5647.html
https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/ccBLAM/r7Gk7od

Voir dans le portfolio "La chambre obscure"